TÉLÉCHARGER MANDRIVA LINUX POWERPACK 2010.2

TÉLÉCHARGER MANDRIVA LINUX POWERPACK 2010.2

TÉLÉCHARGER MANDRIVA LINUX POWERPACK 2010.2

Mandriva Linux en version finale Le par Jérôme G. Après Mac OS X Ubuntu 9. Mandriva Linux a pour socle un noyau Linux 2.

Nom: mandriva linux powerpack 2010.2
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: Android. iOS. MacOS. Windows XP/7/10.
Taille:20.82 MB

Suivant la puissance de votre machine, l'installation dure en moyenne entre 10 et 20 minutes.

Configuration Vous devez maintenant définir un mot de passe pour le compte root. Root est le super-utilisateur qui a tous les pouvoirs sur le système. Cela peut paraitre contraignant, mais c'est un gage de sécurité.

Il faut également créer un compte utilisateur pour l'utilisation courante de votre système. Mandriva prépare alors le programme d'amorçage boot.

Vous n'êtes pas sollicité pour cette étape qui peut prendre quelques minutes. Choisissez maintenant votre moniteur écran d'ordinateur. Référez-vous à la notice dudit moniteur pour trouver ses caractéristiques.

Mandriva Linux 2010 en version finale

Dans le doute, laissez le choix de Mandriva par défaut. La page Résumé vous permet de vérifier ou de définir votre configuration.

Finalisation Mandriva vous propose de mettre à jour votre système. Si vous avez une connexion internet, cela peut être judicieux, car les correctifs de bugs et de sécurité seront automatiquement installés. Quelle que soit votre décision, vous aurez toujours la possibilité de le faire par la suite. L'installation est terminée! Premiers pas sous Mandriva Loguez-vous.

Si vous ne savez pas quels programmes utiliser pour votre Mandriva, la page Quels logiciels utiliser sous Linux est pour vous. Vous trouverez sur le site de Léa divers tutoriels et documentations pour utiliser votre distributions, notamment dans les rubriques Logiciel et Fiches pratiques.

Consultez également la page KDE , l'environnement de bureau par défaut de Mandriva. Si vous avez des questions diverses, le forum Mandriva de Léa est là pour vous. Le thème de l'installateur refait : Le gestionnaire de connexion simplifié : Un set d'icônes originales livré : Nouveaux Développements lignes de codes auraient été écrites par les développeurs pour cette version, sans compter les patches.

Et plus de courriels ont été échangés avec les projets libres en amont constituant la distribution.

Là encore, des choix précis ont été fait, et une feuille de route simple établie. Plus de 10 gros changements et développements spécifiques ont été réalisés pour Mandriva dont certains encore en bêta La migration vers RPM5.

List Distro

Ce qui devrait donner un double bénéfice : un bon élan à rpm5, avec une première distribution majeure oui, Mandriva semble rester dans le top 10 mondial - en passant en sept jours, temporairement sûrement, de la dixième à la troisième place - malgré la perte d'influence en France, elle semble avoir beaucoup de succès en Amérique latine, un succès d'estime aux Etats-Unis et un succès nouveau et croissant en Russie, en plus de certaines communautés fortes et fidèles l'utilisant, et participant à sa maintenance.

Et pour la distribution, une meilleure collaboration avec le projet en amont, par rapport à rpm4, étant donné que deux développeurs majeurs de rpm5 sont actuellement employés de Mandriva. C'est packages qui ont été convertis. Refonte du fameux "Centre de Contrôle". Là encore c'est un souci d'intégration qui semble animer les équipes.

Téléchargez Mandriva Linux V2010.2

Bien que cette version intègre toujours le bon vieux "drakconf", le travail continu et certains outils sont en train d'être migrés en Qt dans systemsettings, l'outil de KDE. D'un autre côté, drakrpm, le gestionnaire de logiciels, est aussi en cours de ré-écriture en Qt. Ces nouveaux outils devraient être livrés avec la version LTS de fin d'année.

Et le travail d'intégration du vieux drakconf dans systemsettings devrait se poursuivre. Développements pour Kde.

SimpleWelcome : un utilitaire fusionnant les fonctions de menu thématique, de choix d'applications les plus utilisées, présenté en quasi plein écran. Simple et agréable. TimeFrame : utilisant certaines fonctionnalités de Nepomuk, il permet une navigation rapide dans les documents et photos.

RocketBar : il apporte une simplification agréable de la barre de taches. Il supporte le compositing C'est un "plasma-smooth-tasks" amélioré.

Linux : Mandriva 2010.2 disponible en téléchargement

StackFolder : ce plasmoïde ci permet une vue rapide des dossiers, avec support du glisser-déposer depuis Dolphin. C'est un "plasma-applet-folderview" amélioré.

Dolphin : La barre de menu disparait, au profit d'un bouton donnant accès à un menu déroulant qui rassemble les diverses options. Le choix d'icones de fonctions est draconien et réduit aux besoins usuels.

Open Source : Linux 5.6 est lancé avec WireGuard par défaut

Modification du comportement lors de la création d'un lien symbolique : plus besoin de donner un nom au lien. Enfin, le message d'informations, lors du survol par la souris sur un élément, a été revu.

Comme il s'agit de Kde, toutes ces simplifications sont proposées par défaut, mais resteront maîtrisables par l'utilisateur s'il souhaite changer. Nouveaux Services MandrivaSync : nouveau service proposé en bêta par Mandriva, lié à l'environnement ROSA, qui propose donc un service de stockage gratuit de 2 Go de données utilisateur dans le "cloud", ce stockage étant assuré "à vie" dans les serveurs de Mandriva.

Télétravail : la recette piquante de Linus Torvalds

Sphere : Nouvel outil établissant la liaison entre les utilisateurs et les développeurs, pour simplifier à la fois la remontée des bogues, des problèmes et leurs résolutions au cas par cas si besoin.

L'utilisation peut être anonyme, avec un identifiant basé sur le mail, tel que bugzilla le proposait. Ou par ouverture de ticket dédié. Supposition : ce qui laissera certainement la porte ouverte à du service pour les comptes professionnels.

Critiques, pour et contre Les choix radicaux de simplification de la totalité de la distribution, depuis les process d'interaction jusqu'au thème graphique en passant par le contenu des iso, sont également les reflets de choix clairs, mais ayant des effets secondaires : Une sortie majeure tous les ans, et régulièrement des versions.