TÉLÉCHARGER GERARD MANSET

TÉLÉCHARGER GERARD MANSET

TÉLÉCHARGER GERARD MANSET

Par Olivier Nuc Gérard Manset, auteur-compositeur-interprète. DR À 68 ans, l'auteur-compositeur-interprète , photographe et peintre à ses heures, publie Un oiseau s'est posé , double album dans lequel il révise ses classiques. Cet artiste discret et secret raconte sa quête de la perfection.

Nom: gerard manset
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:20.23 Megabytes

Account Options

J'ai une manière très particulière de travailler. Je vis dans le secret mais, de temps en temps, j'ai besoin que les gens que j'aime bien soient disponibles pour donner un avis dans le dixième de seconde. Et j'en tiens compte, contrairement à ce qu'on croit. Je fais les trucs très vite, mais après, ça peut prendre des années avant que je finisse par les mettre en circulation, après la quarantième ou la cinquantième formule.

GERARD MANSET pacte avec mon sang

J'aime bien participer, amener des gens, des couleurs, des trucs. Je ne suis pas si démiurge que ça. C'est comme si Rodin, en voyant son Penseur, trouvait qu'on voyait trop les doigts ou qu'il y avait un bras de travers. Ça arrive très souvent, dans les arts plastiques, qu'il y ait des repentirs. Dans le roman, c'est pareil. Dix ans après, on trouve soudainement qu'une page est grotesque.

Gérard Manset complète son intégrale "Mansetlandia" par un livre et un CD inédit

Cette sorte d'objectivité de l'auteur propre, personne d'autre ne peut l'avoir. Pourquoi ai-je attendu aussi longtemps pour mettre La Mort d'Orion en circulation? Parce qu'il y avait trop de voix dans le mix. Je suis très sensible aux choses absolues ou éternelles, j'ai beaucoup de mal à être tolérant avec les facilités.

C'est aussi pour ça que mon album de n'est jamais sorti en CD. Je le réécoute tous les dix ans parce qu'il est toujours question de le réinsérer dans d'autres. Mais je ne peux rien en sortir: il est en mono, les arrangements partent dans tous les sens et ma voix est celle d'une chèvre de 20 ans qui bêle.

C'est assez problématique: je suis face à un truc qui me plaît énormément mais qui n'est quasiment pas utilisable. Ce n'est pas académique, et je suis habité par cette course à l'académisme. J'ai trop d'idées en tête. Je veux tout conserver, ça aussi c'est problématique C'est du perfectionnisme? Ça peut le paraître pour quelqu'un d'extérieur, mais ce n'en est pas.

Je veux tout conserver, ça aussi c'est problématique. Je suis une sorte de Picsou, au coffre empli de petits détails. Je repêche des trucs indéchiffrables pour d'autres. Ceux qui sont amenés à travailler avec moi sont effarés du nombre de déclinaisons que j'ai, et la manière dont j'archive tout ça. Au-delà de ce titre emblématique, l'album révèle des morceaux d'anthologie comme Le pont, un homme une femme, Jésus, Amis Cette même année, il expose de nouvelles toiles, pour la première fois depuis seize ans, à la Maison de la Culture de Bourges , puis, trois ans plus tard, à la galerie Étienne de Causans , à Paris.

La place du violon dans sa musique, plutôt rock , est comme sa marque de fabrique. Tantôt plaintifs et lancinants, tantôt nappes sonores planantes, les violons confèrent à ses titres une dimension caractéristique. Il en va de même pour sa voix, qu'il transforme avec des effets de réverbération, de re-recording et autres effets sonores.

Lumières et Prisonnier de l'inutile sont issus de ces séances d'enregistrement. À l'origine, les deux albums ne devaient en faire qu'un double , qui devait s'appeler Ténèbres et Lumières. La nostalgie de l'enfance, la solitude, la mélancolie forment en grande partie la thématique de ces deux opus qui forment à eux seuls déjà un moment charnière dans sa carrière.

Gérard Manset : «Je suis un obsessionnel»

Son titre éponyme: Prisonnier de l'inutile est presque à lui seul un concentré de son style depuis le début des années Quant à l'album Lumières qui le montre sur la pochette en enfant communiant, il regorge à lui seul de morceaux d'anthologie comme Lumières le titre éponyme de 12 minutes qui évoque la nostalgie d'une foi perdue, l'étoile de l'enfance.

Un jour être pauvre, Finir pêcheur, et tout spécialement la chanson Que deviens-tu? Il publie en son premier roman, Royaume de Siam, puis, dans la foulée, un livre carnet de voyages, Chambres d'Asie. Ces deux recueils révèlent une esthétique du voyage, un regard singulier, et parfois troublant dans Royaume de Siam, sur l'exotisme et l'enfance, qui évoquent Paul Gauguin.

En , à l'occasion de l'arrivée du CD , il organise une opération de communication destinée à faire passer l'absence de réédition de certains de ses 33 tours pour une démarche personnelle et volontaire. C'est l'occasion pour lui de retourner en studio. Il ne conserve que cinq CD compilations qui reprennent plus ou moins fidèlement le contenu des sept albums parus entre et Parmi les albums sacrifiés se trouve La Mort d'Orion, qui ressortira cependant en Les critiques sont élogieuses et le public suit.

Matrice a été considéré comme l'un des meilleurs albums français de la décennie. Plus de cent mille exemplaires sont vendus. Dix-huit mois plus tard, Manset publie Revivre. Le titre d'ouverture Tristes tropiques, en est un des titres remarquables, avec notamment la chanson éponyme. En , il publie un nouveau récit, intitulé Wisut Kasat. En , sort La Vallée de la Paix, son quinzième album.

La pochette, quasi psychédélique , est très colorée. Manset développe ses thèmes favoris et continue à ciseler des textes comme Paradis, le single extrait de l'album.

Il le revendique comme un album positif, cherchant à se défaire de l'image triste qui lui colle à la peau. En , sort l'hommage de ses pairs, Route Manset.

En , paraît un nouvel album, intitulé Jadis et naguère. Il est là, comme un voyageur solitaire depuis "Animal on est mal", chanson de , et l'oratorio "La mort d'Orion". Manset, maître à penser sans secte, sait que son public trouvera le chemin de l'album et du livre. Long long chemin, de Gérard Manset Parlophone Les chansons ne surprennent pas. Si Manset a muri et s'est enrichi au fil des décennies et de ses voyages en Asie, Afrique et Amérique Latine, sa voix est restée la même.

Comme mal assurée, elle garde toujours son étonnante précision dans la froide évocation de micro événements, de visages croisés, de silhouettes entrevues, de matins chauds et humides, de cafés avalés à Phnom Penh, Manaus, Djibouti ou Brazzaville. Comme désabusé. Un regret dans la forme : pourquoi avoir choisi de livrer le CD dans un format trop grand pour entrer dans le coffret de l'intégrale parue l'année dernière?

Sur six cents pages de photos, le lecteur-auditeur retrouve ces infimes parcelles d'un quotidien exotique, sans jamais être folklorique, qui font l'alpha et l'omega des chansons de Manset.

Au fil de ses pages, on croise des visages, des adolescentes trop vite grandies au Marin' bar?